Précieux succès de Marseille à Split

Objectif atteint pour Marseille qui est revenu de Split avec les trois points. Le Cercle se relance pour la qualification pour le dernier carré. Grosse performance des Marseillais… C’est un ouf de soulagement qu’ont lâché les Marseillais après leur succès à Split. Longtemps, les champions de France auront mené au score mais ne se seront jamais réellement mis à l’abri. En effet, le plus gros écart aura été de deux buts et très souvent, les Croates revenaient au score. Dans un finish insoutenable (5 buts en moins d’une minute et trente secondes), le Cercle a fini par avoir le dernier mot. Un succès très important pour la suite de la compétition, qui condamne également Jadran Split à l’élimination. Jadran Split : Marinic Kragic 3, Biljaka 1, Butic 2, Pejkovic 2, Kharkov 1, Vrlic 1, Fatovic 1, Duzevic 1. Marseille : Angyal 2, Crousillat 2, Prlainovic 5, Vernoux 1, Marion-Vernoux 1, Manhercz 2, Velotto 1. … ternie par Novi Beograd La défaite aux tirs au but de Novi Beograd face à Pro Recco n’est pas une bonne chose pour Marseille. En effet, le club Serbe est le principal concurrent des Champions de France et ce point pris contraint les Marseillais à battre cette équipe de Belgrade et Jadran Split lors de la phase retour (ce qui était déjà prévu), mais également de prendre au moins un point face à Pro Recco ou espérer un faux pas de Novi Beograd face à Jadran Split. Autant dire que ce résultat est très embêtant pour le Cercle… Novi Beograd : Martinovic 1, Skoumpakis 3, Granados 1, Jaksic 2, Filipovic 2, Vucinic 1. Pro Recco : Di Fulvio 1, Cannella 3, Younger 1, Fondelli 1, Echenique 1, Condemi 2, Kakaris 1. Au programme de ce soir (Groupe B) (Une – Crédits Photo : WP Inside)

Victoire obligatoire pour le Cercle

Les Marseillais se déplacent à Split pour y affronter le Jadran pour le compte de la troisième journée de la seconde phase de la Ligue des Champions. Relayés à six points de Pro Recco et Novi Beograd, les champions de France n’auront autre choix que de repartir avec la victoire s’ils veulent rester dans le coup d’un Final 4. Un match déjà éliminatoire Que ce soit pour Marseille ou le Jadran Split, le perdant aura hypothéqué une grande partie de ses espoirs de qualification pour le dernier carré de cette Ligue des Champions. En effet, les deux équipes se sont inclinées lors de leurs deux premiers matchs et seraient probablement trop loin pour rattraper leur retard sur la phase retour. Il faut remonter à 2017 pour voir les dernières confrontations entre les deux clubs. Les Marseillais s’en étaient à chaque tirés de justesse (11-10 et 7-5). Espérons une issue similaire ce mardi. Au programme Groupe A Groupe B (Une – Crédits Photo : WP Inside)

Le haut de tableau intouchable

Deux rencontres se jouaient ce dimanche. L’une opposait Lille à Nice et l’autre Mulhouse à Saint-Jean d’Angély. Nice avait pourtant bien commencé A peine une minute de jeu et les Niçoises menaient déjà 0-2. Mais la joie fut de courte durée puisque quelques minutes plus tard, les Lilloises avaient pris le match en main (4-2 puis 5-3 à la fin du premier quart temps). Le second quart temps repartait sur les mêmes bases avec des Niçoises qui recollaient au score (5-4) avant de se faire distancer sur le reste du quart temps (10-6 à la mi-temps). Tous les efforts de la première période vont couter cher aux Sudistes qui vont craquer sur la seconde partie de match et s’incliner 12 buts à 3 sur les deux derniers quart temps pour un score final de 22-9. Lille continue sa course en tête avant d’affronter Mulhouse pour la première place de la phase régulière. Lille : Ouchache 1, Fry 3, Clapperton 4, Hardy 3, Kordonskaia 2, Bovali 2, Mcdowall 7. Nice : Van De Velde 1, Kohli 5, Barbieux 2, Di Bartolo 1. Mulhouse sans pitié Les Mulhousiennes auront été sans pitié avec les Angériennes qui jouaient leur dernier match de la phase régulière. Après avoir été menées 3-0 grâce à trois réalisations de Camélia Boulokbachi, les Angériennes ouvraient à leur tour leur compteur de but par Steffy Michaud (3-1). Mais la joie fut de courte durée et les Angériennes allaient assister impuissantes aux vingt-cinq but d’affilée des vice-championnes de France (28-1). Pour l’histoire, Steffy Michaud inscrira un second but pour les siennes à quelques secondes du gong final. Désormais, place au match de classement face à Bordeaux dans quelques semaines. Mulhouse : Le Roux 4, Bouloukbachi 6, Chiappini 5, Sanglard 1, Menakerman 4, Radosavljevic 2, Daulé 6. Saint-Jean d’Angély : Michaud 2. Tous les résultats (Une – Crédits Photo : WP Inside)

Les Playoffs sont connus chez les filles

La défaite de Bordeaux à l’INSEP a scellé le sort des Girondines. La finale opposera donc Lille à Mulhouse alors que le Grand Nancy, vainqueur de Saint-Jean d’Angély, affrontera Nice pour la troisième place. Bordeaux devait gagner… La victoire était impérative pour l’USBB pour espérer jouer la petite finale. Malheureusement, les Bordelaises n’auront fait illusion qu’en début de rencontre face à l’INSEP (2-2 en milieu de première période puis 3-4 en début de seconde). Mais les trois buts consécutifs des joueuses du Centre National d’Entrainement allaient mettre fin à tous les espoirs des Girondines (3-7). Battantes, elles vont tout de même continuer à y croire mais le 0-4 encaissé en troisième période mettre fin à tout retour éventuel. L’INSEP s’impose finalement de dix buts (5-15) contraignant ainsi les Bordelaises à jouer les playdown face à Saint-Jean d’Angély. Bordeaux : Ribes 1, Leminihi 1, Horcholle 2, Bartolo 1. INSEP : Andres 3, Guillet 1, Vernoux L. 2, Di Fraja 1 ; Heurtaux 2, Vernoux E. 1, Boughrara 2, Raspo 1, Bacle 2. Des espoirs rapidement mis à néant pour le NCA Trois minutes auront suffi au GNAC pour mettre fin aux espoirs de Saint-jean (3-0). La réduction du score des Angériennes (3-1) sera immédiatement punie par quatre buts consécutifs des Lorraines (7-1). La suite du match sera également à sens unique et le GNAC l’emportera largement 26 buts à 9. Saint-Jean peut d’ores et déjà se concentrer sur les Playdowns et un nouveau derby face à Bordeaux. Grand Nancy : Nurthen 1, Mandry 1, Mcdowall 1, Bachelier1, Mihaly 9, Benlekbir 9, Pacheco Herce 4. Saint-Jean d’Angély : Margueritte 2, Armengaud Rullaud 1, Kedjam 1, Moizant 2, Richard 3. Tous les résultats (Une – Crédits Photo : WP Inside)

Et de huit pour le PAN, Reims et Sète s’éloignent des Playdowns

Une fois encore, ce week-end a été riche en évènements. Le PAN a fait une nouvelle victime dans le Top 4 tandis que Reims et Sète réalisent la belle opération dans la course aux place 5 à 7. Nouvelle victoire du PAN contre une équipe du top 4 Nouveau coup de tonnerre à Yves Blanc ce week-end où le PAN a enchaîné avec une huitième victoire d’affilée et une nouvelle fois face à une équipe du top 4. Ce qui était improbable à la fin de la phase aller est devenu réalité : le PAN s’invite dans le top 4 et est donc pour le moment qualifié pour les playoffs. La dernière victime en date n’est autre que le Cercle 93. Prévenus, les Franciliens entamaient la partie concentrés en imposant leur jeu (0-2). Les Aixois allaient à leur tour revenir (2-2 puis 3-3) mais c’est le Cercle 93 qui était devant au score à la fin du premier quart temps (3-4). Les mots de Stefan Ciric allaient relancer ses joueurs qui reprenaient encore un peu plus d’avance (3-6 en milieu de seconde période puis 4-7 en début de troisième). Mais comme à son habitude, le PAN n’a rien lâché et a totalement inversé la tendance en marquant à quatre reprises en un peu plus de trois minutes (8-7). Les deux équipes allaient ensuite se livrer un coude à coude spectaculaire (9-9) avant quatre nouveaux buts consécutifs des Aixois (13-9). Il ne restait alors plus qu’à gérer pour Alexandre Donsimoni et ses joueurs avant de pouvoir célébrer un nouveau clapping avec leur public.  Pays d’Aix : Gorria 3, Beteille 2, Drahé 3, Peisson 1, Watanabe 3, Dunstan 2 Cercle 93 : Bjorch 2, Do Carmo 5, Caumette 1, Krapic 1, Matkovic 1, Rasovic 1. Sète assure l’essentiel Il y a des rencontres qu’il ne faut pas perdre et dans sa quête à la 5ème place, celle qui était capitale pour Sète. Face à une équipe de Nice qui a beaucoup progressé depuis le début de la saison, la tâche ne s’annonçait pas facile à Jean Bouin et le début de rencontre en était la preuve (3-3 après six minutes de jeu). Mais le coup de mou de l’ONN sur la seconde période allait lui coûter très cher et les Sétois allaient s’offrir une confortable avance (3-7). Le retour de Nice (7-8 en début de quatrième période) n’allait pas longtemps semer le doute dans la tête des Héraultais qui reprenaient rapidement de l’avance pour finalement s’imposer de trois buts (9-12). Trios points très importants qui permettent aux Sétois de prendre cinq longueurs d’avance sur Montpellier, première équipe à jouer les playdowns actuellement. Nice : Mathieu 1, Barsotelli 1, Sigwalt 1, Irmes 3, Carpentras 3. Sète : Sauton 2, Van Den Burg 3, Lasseron 1, Dentro 4, Gomes Da Silva 2. Reims ramène trois points très précieux de Montpellier Dans la lutte au maintien, cette rencontre était très importante car Montpellier comme Reims, qui ne comptaient qu’un point d’écart au classement avant le match, se battent pour éviter les playdowns et donc pour le maintien. Au match aller déjà, les deux équipes avaient dû attendre les tirs au but pour se départager et cette fois-ci encore, il aura fallu attendre la fin de rencontre pour en connaître l’issue. Très rapidement, Reims prenait les devant (0-2). Le but de Sébastien Susak (1-2) n’allait pas freiner les Champenois qui allaient inscrire deux nouveaux buts (1-4 en début de seconde période). Petit à petit, David Babic, auteur de six buts, et ses coéquipiers vont creuser l’écart pour compter jusqu’à cinq longueurs d’avance en milieu de troisième période (3-8). Un écart qu’ils défendront jusqu’à sept minutes de la fin (4-9). Les Montpelliérains vont ensuite redresser la barre mais trop tard. L’ultime but de Marcel Spilliaert à dix secondes du gong ne fera que donner des regrets supplémentaires aux Héraultais qui auraient aimé prendre trois points ce samedi. Reims prend ainsi un grand bol d’air dans cette course au maintien et compte désormais quatre points d’avance sur son adversaire du soir. Montpellier : Piot 1, Roussel 1, Susak 1, Vilcot Lambert 1, Stahor 2, Spilliaert 3. Reims : Lambert 1, Babic 6, Missy 1, Vix 1, Culina 1. Tous les résultats Vendredi 29 mars Samedi 30 mars (Une – Crédits Photo : Pays d’Aix Natation)

Sans jouer, Nice assuré de jouer la petite finale

Voilà un fardeau de moins à porter pour les Niçoises. La défaite de Bordeaux, samedi soir, face à l’INSEP leur assure une place pour la petite finale de ce championnat de France élite féminin. La rencontre de ce dimanche face à Lille aura donc une saveur de préparation pour aborder le match de la troisième place face au Grand Nancy. Dans le même temps, Mulhouse accueillera Saint-Jean d’Angély, également battu la veille par le GNAC, qui jouera, pour la même occasion, son dernier match de la phase régulière avant de prendre part aux Playdowns face à Bordeaux. Retour au championnat de France pour Mulhouse et Lille Une semaine après les désillusions de Mulhouse et Lille en coupe d’Europe, ces deux représentants tricolores doivent désormais se recentrer sur le championnat. Le combat à distance continue entre ces deux clubs qui s’affronteront lors de la dernière journée pour la première place de la phase régulière du championnat. En attendant, il leur reste un match à jouer, respectivement face à Saint-Jean d’Angély et Nice, et Mulhousiennes comme Lilloises ne verront aucun autre résultat possible que de prendre les trois points.  Au programme (Une – Crédits Photo : Nice WP)

Strasbourg et Marseille sans pression

En ouverture de cette quatorzième journée, Marseille et Strasbourg se sont imposé respectivement face à Tourcoing et Taverny. Les deux premiers confortent ainsi leur place en tête avant les trois rencontres restantes de cette quatorzième journée. Un Strasbourg intouchable Il faudra attendre la toute fin de la première période pour voir Taverny inscrire son premier but. Les Alsaciens en avaient quant à eux déjà cinq au compteur (1-5). Sur leur lancée, les Alsaciens vont en marquer six autre consécutivement en un peu plus d’une période (1-11). Le second but de Mattéo Lena va permettre à Taverny de souffler quelques secondes (2-11) avant que le Team ne trouve le chemin du filet par neuf fois (2-20). La semaine de Strasbourg s’achève sur un second succès qui lui permet de garedr la tête du championnat. Taverny : Lena 2. Strasbourg : Bachelier 4, Cesca 2, Canovas 2, Popadic 2, Buha 6, Zivkovic 1, Petkovic 3. Quelques minutes de réglage avant de dérouler Une demi-période et un but de Mehdi Marzouki auront suffi à Marseille pour se mettre dans le bain (0-1). En effet, une douzaine de minutes plus tard, les champions de France en titre venaient d’inscrire sept buts consécutifs (7-1 en début de troisième période). Le reste de la rencontre sera elle aussi dominée par Marseille, mais bien plus équilibrée tout de même. La bande d’Alessandro Velotto et Alexandre Bouet, auteurs de trois buts chacun, va finalement s’imposer 15 buts à 6 et remportent ainsi un onzième succès (voir douze si on comptabilise celle face au Cercle 93 après les tirs au but). Marseille : Crousillat 3, Velotto 3, Prlainovic 1, Vernoux 2, Marion-Vernoux 1, Bodegas 1, Vukicevic 1, Bouet 3. Tourcoing : Zivkovic 1, Milicic 1, Cutovic 1, Marzouki 2, Kujacic 1. Au programme de ce Samedi 30 mars Vendredi 29 mars Samedi 30 mars (Une – Crédits Photo : WP Inside)

Nouvelle surprise pour le Pays d’Aix ?

Deux rencontres ont déjà été jouées, vendredi. Ce samedi, trois seront au programme et toutes opposent des concurrents directs. La passe de huit pour le PAN Grâce à ses sept succès consécutifs, le Pays d’Aix est remonté à la cinquième place, à égalité de point avec Tourcoing, quatrième, mais qui le devance grâce à la différence de buts particulière. Après avoir battu Tourcoing et Strasbourg, les Aixois s’apprêtent à recevoir un autre club du top 4, le Cercle 93. Le principal concurrent du PAN dans la course aux Playoffs reste Tourcoing. Si les Nordistes ont un calendrier légèrement favorable (il ne leur reste plus qu’un seul adversaire du top 4 à jouer), les Aixois pourraient inverser la tendance s’ils prenaient ne serait-ce qu’un point face aux Franciliens. Autant dire que cette rencontre est capitale pour le PAN. Le Cercle 93 n’est pas non plus à l’abri d’un retour de ses concurrents direct et aimerait continuer dans cette dynamique de victoires (quatre consécutives). L’autre volonté des franciliens est de terminer devant Strasbourg afin d’avoir l’avantage de recevoir un éventuel match d’appui en demi-finale. L’ONN voit plus haut Si l’objectif de terminer cinquième semble désormais difficile pour Sète, celui de se sortir des trois dernières places reste accessible pour Nice. Forts de leurs deux victoires lors des cinq dernières rencontres et de belles prestations comme face à Montpellier, les Niçois se verraient bien prendre trois nouveaux points face à Sète et revenir sur Reims et Montpellier. Une rencontre qui s’annonce disputée, à Jean Bouin, entre Nice et Sète. Pour rappel, les Héraultais s’étaient imposés dans la difficulté, à domicile, au match aller (9-6). Match couperet entre Montpellier et Reims Si la saison n’est pas encore terminée, cette rencontre entre Reims et Montpellier sera l’occasion idéale de se sortir des trois dernières places. Avec un petit point d’avance au classement sur Montpellier, les Rémois iront dans l’Hérault pour tenter de creuser l’écart avec les trois derniers et prendre un grand bol d’air dans ce combat. Le match aller avait vu le MWP s’imposer aux tirs au but. Il ne serait pas étonnant que les deux équipes nous offre un pareil spectacle cette fois encore. Au programme de cette quatorzième journée Vendredi 29 mars Samedi 30 mars (Une – Crédits Photo : WP Inside)

Dernière chance pour Bordeaux d’intégrer le top 4

La fin de la phase régulière est proche et ce sera même terminé pour Saint-Jean d’Angély à la fin du week-end, les Angériennes jouant leur deux derniers matchs samedi et dimanche. Ce sera l’occasion rêvée pour Bordeaux de revenir à égalité de points avec Nice et ainsi continuer à rêver d’une petite finale. Le GNAC veut reprendre confiance Une semaine après son élimination et sa lourde défaite en Eurocup, le GNAC doit désormais se recentrer sur le championnat dont l’objectif est la troisième place. Assurées de jouer la petite finale, les Nancéiennes sont en quelque sorte déjà en préparation pour ce match de classement. Face à Saint-Jean d’Angély, elles voudront retrouver la confiance qu’elles avaient en début de saison pour finir la saison le mieux possible. Bordeaux est dans l’obligation de gagner Ce sera difficile, mais impératif. Les Bordelaises accueilleront, ce samedi à la piscine Judaïque, les pensionnaires de l’INSEP. Pour revenir à hauteur de Nice, leur principal concurrent, elles seront dans l’obligation de créer la surprise face à aux joueuses du Centre National d’Entrainement. Un match qui sonne comme une finale pour les Girondines. Au programme (Une – Crédits Photo : WP Inside)

Le duo de tête en ouverture de la quatorzième journée

Marseille et Strasbourg affronteront respectivement Tourcoing et Taverny en ouverture de cette 14ème journée du championnat élite masculin. Une occasion de conforter leur avance en haut de tableau. Strasbourg pourrait presque s’assurer une place parmi les trois premiers Ce pourrait être une semaine idéale pour les Strasbourgeois s’ils venaient à battre Taverny et que dans le même temps Marseille s’imposait face à Tourcoing. En effet, après leur succès dans le Nord mercredi, ils creuseraient un peu plus l’écart avec leurs poursuivants et ne seraient plus qu’à un succès de s’assurer une place sur le podium à la fin de la phase régulière. Cela signifierait également qu’ils éviteraient de jouer Marseille en demi-finale. Mais rien n’est encore joué… Le Team devra d’abord aller gagner face à Taverny. Si la logique approuverait ce résultat, notre championnat de France a vu plusieurs surprises déjà et les Tabernaciens n’auront rien à perdre. Pour rappel, si les Alsaciens s’étaient assez facilement imposés au match aller (15-7) ils ont dû leur succès à deux belles premières périodes, les deux équipes ayant fait match nul sur la seconde partie de la rencontre. Dans le même temps, il faudra également que Marseille fasse le travail face à Tourcoing. Mais les Nordistes ne se laisseront pas faire et ils se verraient bien ramener ne serait-ce qu’un petit point du Cercle pour reprendre un peu d’avance sur le PAN désormais à égalité de points avec eux. Deux belles affiches pour un beau lancement de cette quatorzième journée. Au programme de cette quatorzième journée Vendredi 29 mars Samedi 30 mars (Une – Crédits Photo : WP Inside)

Suivez nous !

Siège Social

58, rue Grignan
13001 Marseille

CONTACT

Webpixel